Rando Mag'

Bosdarros: un tableau béarnais


Par Eddy

Par un beau dimanche de juillet, nous avons pris la direction de Bosdarros, charmant village béarnais aux portes sud de Pau.

Objectif : tester la « Boucle du Soust », randonnée dont quelques photos que nous avons vues nous semblent prometteuses.

Direction Mazères-Lezons et la « Vallée heureuse ».
Depuis Pau, moins de vingt minutes suffisent pour rejoindre le point de départ, sur le parking de l’église de Bosdarros.

C’est parti !

Nous contournons l’église par la gauche et longeons la rue principale.

Le joli bourg est typiquement béarnais. Les maisons rivalisent d’attributs locaux : galets, portes, galeries, ruelles étroites, ardoises, pierres d’Arudy et autres couleurs locales…

Bientôt, nous bifurquons à droite... et en avant pour la première montée !

À gauche, nous empruntons le « Chemin de haut », qui dévoile d’autres pépites du patrimoine local…

À la sortie du village, c’est un véritable plongeon dans la nature verdoyante et vallonnée qui nous attend.


Bientôt le goudron alterne avec des chemins de sous-bois…

… et les premiers paysages vallonnées sur fond de Pyrénées apparaissent.

Les panoramas sont saisissants et ressemblent à de véritables tableaux vivants…

… ils alternent avec d’autres passages qui deviennent plus confidentiels et vous isolent du monde !

Notre chemin surplombe à présent le vallon et au détour d’un virage…

… apparaît en contrebas la ferme équestre « Le P’Tit Tour ».

Lové dans cet apaisant écrin de verdure, le site est idéalement placé pour les activités équestres.

Et nous voici repartis pour une montée...


La flore sauvage tache de mille couleurs et formes les bas-côtés des chemins…

… et la faune locale ponctue notre parcours de pauses vivantes.

Quelques parcelles de vignes, nous rappellent ici que le vignoble de Jurançon est tout proche !

Nous voici à présent de nouveau en train de traverser un sous-bois à la pente prononcée.
La végétation y est dense et l’ombre bienvenue par cette chaleur estivale !

Bientôt, une imposante batisse béarnaise se dresse à l’orée du chemin… inattendue dans ces lieux où la nature est reine !

Le parcours emprunte à présent une section goudronnée, toujours en descente prononcée.
Je ne peux m’empêcher de penser que tôt ou tard… il va bien falloir remonter tout ça ! 😊

L’océan de foins couchés que nous longeons dégage sa bonne odeur, si caractéristique de l’été.

Nous poursuivons notre chemin vers le lieu-dit « Les Pindats ».

Les paysages déroulent toujours devant nous leurs plus beaux tableaux…

Notre chemin nous mène à présent à « l’option » de ce parcours : le sanctuaire de « Notre Dame de Piétat »
Je vous conseille de faire ce petit détour...

Le site culmine sur une haute colline et offre un point de vue dominant sur les coteaux voisins. 
L’endroit est parfait pour qui voudra pique-niquer… avec vue !

Le site du sanctuaire propose un chemin de croix, permettant si on le souhaite, de découvrir l’histoire singulière de ces lieux, tout en effectuant un petit parcours autour du site.

Poursuivez tout droit, vous découvrirez en contrebas une très belle vue surplombant la plaine « côté Nord-Est », sur le secteur entre Pau, Soumoulou et la plaine de Nay

Une table d’orientation est à votre disposition.

Enfin sur place, un parcours découverte pédestre est également proposé.
Il permet de mieux comprendre les origines de ce site atypique, perché sur ces hauteurs en pleine nature.

En son étape 8, il nous dévoile l’existence d’une mystérieuse « fontaine guérisseuse »…

Après cette petite pause, il est temps de nous engager sur le dernier tronçon de notre randonnée...

Au sortir du site de « Notre Dame de Piétat », nous prenons à droite et poursuivons sur la crête.

Direction Bosdarros, situé pile sur le coteau d’en face.

Le Pays de Nay est tout proche, nous en « léchons la limite », avant de bifurquer à gauche.

Le chemin que nous empruntons à présent redevient herbeux, et la descente continue…

L’ombre se fait à nouveau et on ressent l’humidité ambiante des sous-bois.
Les traces de roues laissent bientôt place aux galets…

… puis à l’herbe tout court !

À la sortie du sous-bois, nous retrouvons une petite route goudronnée, comme perdue au milieu de nulle part… et ça descend toujours !

« Chemin Pehourticq » - Voici un panneau qui nous annonce que nous approchons de la dernière ligne droite, de retour vers notre point de départ…

… et de ce que j’appellerais ici « l’interminable montée » ; je me disais bien que ça arriverait !  😊

Nous nous régalons toujours de ces beaux paysages qui se déroulent.

Après un dernier virage... un ultime éffort pour une dernière montée !

Nous approchons de notre point de départ : le parking de l’église de Bosdarros.

MES 5 CONSEILS...

  • Être un peu résistant et plutôt en bonne condition physique.

  • Bien se chausser.

  • Emporter suffisamment d’eau (surtout en été).

  • Si le soleil est au RDV : sortez vos chapeaux et casquettes et prévoyez la crème solaire.

  • Attention en famille… cet itinéraire est à éviter avec les plus petits.

... ET ASTUCES

Cette randonnée mérite d'être testée en hiver; la lumière est souvent plus « pure » et les sommets enneigés sublimeront à coup sûr ce parcours.
L'itinéraire est composé de différents types de sols et dénivelés; ce qui régalera tous les amoureux du VTT !


Eddy | Bien dans ma ville face aux Pyrénées, je vais vous faire partager mes coups de cœur et autres pépites locales...Contacter l'auteur
Votre avis nous intéresse

Une question, une remarque, un conseil ?
N’hésitez pas à nous envoyer un message !

Envoyer un message

Ne ratez plus une seule info !

Newsletter

Suivez-nous sur les réseaux

Les randos La carte